Alimentation

Questions d’eau

Nous sommes constitués en moyenne à 75% d’eau. Molécule de la vie aux multiples propriétés, élément indispensable à la santé, l’eau suscite cependant de nombreuses interrogations. Quelle quantité boire ? A quel moment ? L’eau du robinet, en bouteille ou filtrée ? Quel est son pouvoir invisible ? Arrêtons nous un instant sur ces questions d’eau.

QUELLE QUANTITÉ BOIRE

L’eau est le support de la vie car elle est à la base d’innombrables réactions chimiques dans notre corps comme dans tout organisme vivant. C’est elle qui va permettre aux nutriments de pénétrer dans nos cellules et aux déchets d’en sortir. Il est indispensable de maintenir un bon niveau d’hydratation pour être en bonne santé. Les entrées doivent compenser les pertes dues à la respiration, la transpiration, l’élimination par les selles et les urines.

Cependant, la quantité d’eau dont nous avons besoin est une fois de plus très individuelle. Elle va dépendre des conditions extérieures (température, taux d’humidité), de notre activité et de notre alimentation. Si nous avons consommé un repas riche en amidon avec beaucoup de féculents (cf article sur les associations alimentaires), nous aurons besoin de beaucoup plus d’eau pour pouvoir digérer ce repas. A l’inverse, quand nous mangeons de la pastèque, des tomates, des concombres ou que nous consommons des jus de légumes, l’apport en eau est déjà important et nous aurons moins besoin de boire. D’ailleurs, la meilleur façon de s’hydrater est de consommer des fruits et des légumes car ils contiennent de l’eau et des minéraux directement assimilables.

L’aspect de la peau est un bon indicateur de notre niveau d’hydratation, si elle est sèche et froissable c’est que nous manquons d’eau. D’autres symptômes peuvent aussi nous alerter comme la fatigue, les coups de pompe, les maux de tête, les vertiges, la constipation, les douleurs musculaires ou l’hypertension.

Apprenez à vous connaitre. Buvez davantage si vous savez que vous allez avoir un repas plus difficile à digérer ou si vous savez que vous n’allez pas manger beaucoup de fruits et de légumes. Augmentez aussi votre apport en eau si vous consommez du café, de l’alcool. N’attendez pas la sensation de soif qui apparaît lorsque l’on est déjà en légère déshydratation. Toutefois, n’exagérez pas votre apport hydrique, je le vois souvent chez les personnes qui veulent perdre du poids, elles augmentent considérablement leur apport en eau au risque de surmener les reins et de se déminéraliser. Nous devrions uriner 4 à 6 fois par jour et les urines doivent rester colorées. Sachez trouver le bon équilibre sur ces questions d’eau.
A QUEL RYTHME

Il est excellent de boire au réveil et au coucher pour faciliter le nettoyage durant la nuit et pour éliminer les déchets qui ont été traités.

Boire pendant le repas perturbe la digestion. Cela dilue les suc gastriques et entraîne dans les intestins des aliments qui n’ont pas terminé leur traitement dans l’estomac.

Pour les mêmes raisons, il est préférable de ne pas boire immédiatement avant ou après les repas. Alors, buvez par petites quantités de façon régulière tout au long de la journée.

BOIRE UNE EAU DE QUALITÉ

Parmi les questions d’eau, la notion de qualité revient beaucoup pour bien des raisons, la pollution des nappes phréatiques et des rivières, la fiabilité des systèmes d’épuration, les conditionnements plastiques… 

Le premier critère de qualité de l’eau est sa pureté

Elle doit être dépourvue d’éléments pathogènes et nuisibles comme les bactéries, les virus, les pesticides et autres produits chimiques (les médicaments, les métaux lourds, le chlore l’aluminium ou le plomb…).

Alors, quelle eau choisir ?

  • Le réseau d’eau courante

Il offre une pureté de l’eau du point de vue microbien. Mais pour garantir cette clarté et cet assainissement, ce système produit une eau chargée en aluminium et en chlore notamment. D’autre part, les molécules médicamenteuses (antibiotiques, hormones) ne sont pas éliminées par ce procédé de traitement. Ce qui la rend impropre à la consommation.

  • Les eaux en bouteille

Elles sont plus pures mais on se heurte au problème de pollution environnementale (bien que les bouteilles soient recyclables). Selon les conditions de stockage, le contenant en plastique peut libérer des agents nocifs (perturbateurs endocriniens…). Notez aussi que les minéraux de ces eaux ne sont pas assimilables par nos cellules, ils vont donc former des cristaux et s’accumuler au niveau des articulations et des reins (calculs).

Il est donc conseillé de consommer des eaux de sources faiblement minéralisées. Pour cela regardez la teneur en résidus sec à 180°c elle doit être inférieure à 120 mg. Le Ph doit être compris entre 6 et 7.

Attention aux eaux minérales trop chargées en minéraux. Attention également aux eaux gazeuses trop acides (Ph < 6)

  • les systèmes de filtration individuels

Pour éviter d’avoir à acheter de l’eau en bouteille vous pouvez investir dans un système de filtration tel que les filtres à charbon, le système d’osmose inverse ou encore la distillation.

Le pouvoir invisible de l’eau

Cependant, les eaux du robinet, en bouteille ou issues d’un système de filtration à la maison sont des eaux inertes. On dit que ces eaux sont déstructurées, sans énergie et sans aucune vitalité. Or, une eau de qualité doit également être vivante. Comme à l’état naturel, à la source ou dans les rivières, l’eau circule, tourbillonne et vibre d’une énergie vitale. Les agriculteurs et les éleveurs l’ont également remarqué avec l’eau d’orage très stimulante pour les plantations et les animaux. Cette notion est plus subtile, souvent non considérée et pourtant bien mise en évidence par les travaux de Masaru Emoto, du professeur Montagnier, de Yann Olivaux, Marcel Violet…

Ce secret de santé est bénéfique pour l’organisme. Une eau dynamisée est bien plus hydratante, elle pénètre mieux dans les cellules qu’une eau morte.

A chacun de trouver sa méthode pour redynamiser son eau de boisson : simplement en la plaçant un moment au soleil, en la brassant pour créer un vortex (tourbillon dynamisant), en posant votre bouteille sur une fleur de vie, avec du magnétisme, avec des fontaines générant des ondes sonores ou lumineuses, dans une carafe qui présente une onde de forme.

On retrouve les vertus de l’eau vivante dans les stations thermales. Elles utilisent de l’eau puisée directement à la source et dont les minéraux sont assimilables.

L’hydratation est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. Hydratez-vous, et voyez comme votre vitalité s’améliore !

J’espère avoir répondu à vos questions d’eau, n’hésitez pas à intervenir en commentaire. Quelle eau consommez-vous ? Utilisez-vous un système de filtration et de dynamisation pour votre eau ?

Prenez soin de vous 😉

Partager l'article
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement votre guide "Vitalité et Sérénité"

pour enfin sortir de la fatigue et du surmenage