Alimentation

7 super-aliments

Super-aliments

Inutile d’aller chercher une baie miraculeuse à l’autre bout du monde ou d’absorber quantités de gélules de vitamines synthétiques. Nous avons la possibilité de tout avoir par notre alimentation. J’ai le plaisir de vous partager 7 super-aliments à ajouter au gré de vos envies dans vos assiettes.

Ces aliments sont à haute valeur nutritionnelle car très riches en micronutriments : vitamines, minéraux, oligoéléments, enzymes, antioxydants… Cette richesse leur confère de nombreuses vertus en matière de santé.

Ils améliorent le terrain (cf. mon dernier podcast) en rétablissant l’équilibre acido-basique créant un environnement plus alcalin. Environnement propice au bon fonctionnement cellulaire et dans lequel ne se développe pas de maladies. Ils participent à la détoxination de l’organisme, améliorent la qualité du microbiote. Ils sont source d’énergie, corrigent les carences ou encore améliorent le système immunitaire.

Bref, ces 7 super-aliments sont des trésors que nous offre la nature et dont nous aurions tort de nous priver.

 

1) Jus de légumes

Jus de légumes

Au moyen d’un extracteur de jus, l’eau et les micronutriments sont séparés des fibres.

Les jus ainsi obtenus sont très re-minéralisants. Comme ils demandent très peu d’énergie digestive, ils sont aussi parfaits pour des personnes très faibles. Lorsque l’on extrait le jus des légumes, les fibres sont éliminées. Pour cette raison, les jus sont particulièrement indiqués chez les personnes souffrant des intestins.

Consommez des jus à base de verdures comme les choux, les épinards, le céleri pour pallier à des carences notamment en fer. De plus, la chlorophylle de ces végétaux va absorber les déchets et améliorer le transit.

On peut y associer 1/3 de fruits pour plus de plaisir mais pas plus car les fruits sous forme de jus (dépourvus de leurs fibres) augmentent beaucoup la glycémie.

2) Germination

Germination

Mettre tremper 2 cuillères à soupe de graines (d’alfalfa, de tournesol, de fenugrec…) dans un bocal à germer puis arroser tous les jours jusqu’à germination.

Faire germer les graines permet d’éliminer les facteurs antinutritionnels qui les protègent afin de les réveiller. Elles sont alors plus digestes et sont de véritables bombes micro-nutritionnelles. A parsemer sur vos salades, dans vos potages ou sur un toast.

3) Lactofermentation

Kombucha

On peut fabriquer soit même (vous trouverez de nombreux livres ou blogs de recettes) ou trouver dans le commerce des légumes (carotte, choux, cèleri…) et des boissons (kéfir, kombucha…) lactofermentées.

Consommer 2 cuillères à soupe dans vos salades ou 1 verre au cours de vos repas. Ce sont des probiotiques et un riche apport en micronutriments.

4) Les algues

Laitue de mer

Les algues fraîches d’eau de mer comme la laitue de mer contiennent de l’iode (oligoélément dont nous sommes souvent carencés). Sous une forme sèche, les algues comme le nori ou les algues d’eau douce comme la spiruline sont elles aussi très riches en minéraux et sont détoxifiantes.

5) Les plantes sauvages

Plantes sauvages

Elles ont l’avantage d’être à portée de mains. Nos prairies regorges de plantes aux multiples vertus : l’ortie, le pissenlit, le plantain. Partez à la cueillette !

Ces plantes sont très amères car très riches en principes actifs, on en consomme peu en salade ou dans un jus de légumes.

L’alimentation moderne très salée et sucrée nous a rendu réfractaire aux goûts amers. Elle nous a éloignés de la consommation des ces plantes qui participaient pourtant grandement au nettoyage et à l’apport micro nutritionnel de l’organisme.

6) Les produits de la ruche

Produits de la ruche

On peut ne pas cautionner la consommation de ces produits en raison de la sur-exploitation des abeilles avec toutes les conséquences écologiques que cela engendre .

Toutefois, on trouve des apiculteurs qui ne récoltent pas toute la production de leurs abeilles et qui ne leur donne pas de sucre raffiné pour remplacer le miel produit.

On peut également limiter notre consommation en cas d’infection ou pour les plus faibles. Le miel est un puissant antiseptique, la propolis et la gelée royale d’excellents stimulants de l’immunité.

7) Les épices et plantes aromatiques

Plantes aromatiques

A la frontière entre l’aliment et le médicament, ils ont un intérêt à la fois gustatif (par leur parfum et leur arôme prononcés) et nutritif (par leur composition riche en antioxydants notamment).

Parmi eux :

– le gingembre, plante adaptogène qui va selon nos besoins être stimulante ou apaisante.

– l’ail et l’oignon protègent des infections.

– le persil est intéressant car il est riche en fer. De plus, il neutralise la mauvaise haleine si vous avez consommé de l’ail ! 😉

– le romarin protège le foie et la vésicule biliaire.

– le curcuma est anti-inflammatoire.

– la cannelle régule le métabolisme du sucre.

 

L’alimentation moderne est très riche en calories, mais très pauvres en micro-nutriments car basée sur des produits industriels, raffinés et cuits. Nous sommes paradoxalement sur-alimentés et carencés. Pour cette raison, ces 7 super-aliments ont toute leur importance. Aucun complément alimentaire d’aussi bonne qualité soit-il ne pourra égaler l’apport et l’absorption des micro-nutriments contenus dans ces produits naturels.

Suivez vos envies, elles sont le reflet de vos besoins.

Additionnez à votre alimentation ces 7 super-aliments au service de votre santé. Testez-les et communiquez-moi vos retours.

Prenez soin de vous.

Partager l'article
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement votre guide "Vitalité et Sérénité"

pour enfin sortir de la fatigue et du surmenage